Refit (pour faire English) du Brisou

Et si on suivait la remise en état partielle, confiée au chantier naval de St Valery sur Somme, du catamaran moteur baptisé « BRISOU » né en 1990 et n’ayant pas toujours été « bichonné » comme il se doit par ses anciens propriétaires !!

Grutage bateau sortie de l'eau

GRUTAGE

CONSTAT DES DÉGÂTS

Enlever le "moche", faire place nette et commencer à rebâtir..

C’est la partie la moins spectaculaire, celle durant laquelle on a l’impression que les travaux n’avancent pas ! Mais on se trompe complètement, les morceaux sont tous découpés en amont, tous prêts à être assemblés, collés..
Découpage et préparation

C'est ce qu'on appelle avoir un cul tout neuf !

One thought on “Refit (pour faire English) du Brisou

  1. On part de loin ! Tout le panneau arrière est à remplacer, il faut donc démonter les embases et l’ensemble des vérins de direction. Nous dégageons la plate-forme et commençons à usiner les pièces de bois à remplacer…L’électricité aussi est à revoir, nous décidons de reprendre l’installation à la source et d’ajouter une batterie de servitude alimentée par un panneau voltaïque. à suivre..

  2. Je suis Denis, le propriétaire de ce bateau. Pendant que les techniciens du chantier s’afférent au dessus, moi je suis en dessous pour « gratter » la coque, lui faire une beauté avant de lui faire son maquillage (antifouling). Il règne dans le hangar un calme professionnel, chacun a sa tâche, chacun dans son domaine, chacun avec la volonté de satisfaire le client, je le sais, je le sens, ils font « as for you » (ça c’est private joke pour Marteen). La semaine prochaine les photos et vidéos devraient montrer le franchissement d’une étape, donc à suivre..

  3. Nous sommes mi-juin et malheureusement le Brisou est toujours sous le hangar. J’ai pourtant eu depuis 4 semaines la promesse des uns et des autres de le voir fini et mis à l’extérieur pour que je puisse faire le carénage dehors mais le planning du départ est loin d’être respecté. Alors à qui la faute ? à personne apparemment, « ils » n’ont pas 4 bras et ils sont débordés. Le Brisou passe après tout le monde parce que je suis le mec sympa, pas râleur juste un peu boudeur, et pas mauvais payeur non plus. Voilà, j’avoue être assez déçu mais je relativise, je l’aurai peut-être en 2021, ce n’est pas bien grave en comparaison des vrais problèmes de société qui nous attendent et du cancer de mon poteau Daniel….

  4. Toujours pas fini ! Mouais, disons qu’au chantier c’est comme dans les écluses, priorité aux professionnels, ils passent avant les plaisanciers.. et les plaisanciers fortunés et râleurs passent aussi avant moi.. Je reste courtois mais qu’à l’avenir on ne me demande pas trop mon avis sur EMTCM, je serai NON prescripteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *